Tout ce qu’il faut savoir pour bien germer un noyau de pêche

Tout ce qu’il faut savoir pour bien germer un noyau de pêche

Qui d’entre vous n’a jamais essayé de planter des noyaux de fruits ? Dans l’espoir qu’un jour, ils deviendront de beaux arbres fruitiers avec des fruits succulents? Faire germer un noyau est tout simplement facile et amusant. Toutefois, les résultats peuvent être très incertains. Arriver soi-mêmeà faire pousser un noyau est une agréable petite aventure. Il s’agit d’une activité extrêmement passionnante qui vous permettra de mieux comprendre – pourquoi pas en famille –, comment les plantes poussent !

Pour réussir à faire germer un noyau de pêche, il existe certaines étapes à respecter. Nous vous livrons quelques conseils et astuces pratiques afin de vous guider dans votre démarche.

Avant de faire germer un noyau de pêche

Le pêcher est une plante originaire de Chine. Il nous est arrivé au moyen de la route de la soie. La pêche est un fruit spécialement succulent. En faire germer dans votre jardin est le moyen le plus pratique d’en déguster en quantité. Toutefois, vous devez choisir correctement votre noyau de pêche.

Quel genre de pêcher cultiver ?

Une pêche n’en équivaut pas une autre. Il s’agit tout simplement d’une véritable question de goût, mais aussi de transformation. Que vous souhaitiez faire des tartes, des fruits en bocaux, des confitures ou autres. Autant d’usages à méditer en fonction de vos désirs afin de bien sélectionnerla pêche qui vous plait.

Sélectionnez la bonne variété de pêche

Il existe quelques variétés « modernes » qui s’avèrent instables dans leur ressource génétique. Cela signifie que planter le noyau d’une de ces pêches peutproduire un arbre donnant des fruits manifestement ou entièrement différents que l’original.

Il est préférable de favoriser les vieilles variétés. Elles ne risquent plus de varier d’une germination à l’autre. Ainsi, vous pourriez être certain des fruits que vous allez obtenir après.

Comment faire germer votre noyau de pêche

Une fois que vous avez choisi votre noyau de pêche, rincez-le méticuleusement à l’eau fraîcheavec un frottoir. De cette manière, les restes de chair pourront être totalement éliminés. La future plantule ne risque plus de déployer des champignons ou des algues toxiques.

Enterrer le noyau de pêche

Dans un pot en terre cuitede plus de 10 centimètres, mettez-y quelques gravillons au fond. Vous pourriez également utiliser des billes d’argile. En réalité, le but estd’éviter que l’eau ne stagne pas dans la terre au fond du pot. Mélangez 1/3 de terre et terreau avec 2/3 de sable. Ensuite, recouvrez les billes d’argile ou gravillons de cette terre jusqu’à la moitié de la hauteur de votre pot et mettez-y le noyau de pêche à planter. Gardez à l’esprit que la terre doit toujours être humide jusqu’à germination.

Placez le tout au réfrigérateur

Pépins, noyaux, graines et autres sont tous entourés par une enveloppe protectrice. Elle réagit selon les saisons et les éléments extérieurs, permettant ou non la germination de la plantule. Vous allez d’abord placer votre pot au réfrigérateur durant 70 à 90 jours. Ensuite, installez-le dans un emplacement chaud et ensoleillé. La terre doit être constamment humide.

Comment planter votre noyau de pêche germé

Planter un noyau

Dès que le pêcher est germé et un peu robuste, rangez-le en extérieur, bien au chaud et au soleil. Mais conservez-le légèrement à l’abri du vent de sorte qu’il ne s’assèche pas trop vite. Veillez bien à ce que votre pêcher devienne un arbre adulte et non un bosquet. Pour cela, choisissez une bouture comme étant sa futur tige et ôtez les feuilles au même rythme qu’elles germent.

Enterrez votre pêcher au prochain automne, lorsque la tige atteint une hauteur de 30 à 40 centimètres. Et voilà ! Le travail est terminé ! Vous n’aurez plus qu’à patienter 3 à 5 ans afin de cueillir les premiers fruits.

Illustrations : googleusercontent.com ; detentejardin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *